Rejets 

2019. Série de 22 photographies. 


A l’origine de ce travail, un geste anorexique fréquent : discrètement, à table, glisser quelques bouts d’aliments dans un mouchoir. Plus tard, les jeter. Faire croire que l’on a mangé, ne serait-ce qu’un peu, pour ne pas être forcé à le faire. Quelques bouts d’aliments, trop pour l’anorexique ; ils relanceraient l’organisme. Quelques bouts d’aliments, et déjà presque un intestin.



Vue de l’exposition A la mesure de mon corps, Galerie Arena, Arles, avril 2019. Photographie : Nicolas Cantin.




Vue de l’exposition Hors norme : le corps, outil et objet de mesure, Double Dummy Studio, Arles, septembre 2020.